Recommend Me


Jeudi 11 mai 2006

Merci pour votre logiciel !

Classé dans : libre — greg @ 9:12

Il est parfois désespérant de voir a quel point le logiciel libre - et la notion de liberté qui lui est sous jassante - et très mal amalgamé avec la notion de gratuité !

Je suis tombé (avec certes un peu de retard) sur un article paru sur AgoraVox titrant pompeusement “Logiciel libre : la grande illusion“. Dans cet article l’auteur essaye de nous démontrer que “Le logiciel 100% libre, 100% utile et 100% utilisable n’existe pas.” Pour cela il abuse le lecteur en jonglant avec la notion de liberté et celle de gratuité.
Il est plus que temps que l’on arrête de crier partout que le “logiciel libre” est gratuit. Cette “légende urbaine” est facile à promouvoir surtout avec un discourt d’interprétation autour des licences qui régissent ces logiciels.

Rappelons que la seule chose que cherche à mettre en avant les licences telles que la GPL, la LGPL et ses petites soeurs est le “libre accès aux sources”. Mais rien n’est dit, dans le texte de ces licences, concernant le coût ou la “commercialisation” des logiciels placés sous ces licences. Et c’est avec ces notions que jongle l’auteur de l’article d’AgoraVox pour nous faire croire que le logiciel libre est de la poudre aux yeux !

Malheureusement, ou heureusement, nous sommes dans un monde où vivre d’amour et d’eau fraîche n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut bien vivre ! Donc je ne suis pas choqué quand on m’explique que je doit acheter un “logiciel libre”. C’est vrai que le ou les personnes qui ont travaillé dessus ont besoin de vivre.

Mais alors c’est quoi un logiciel “libre” ? c’est simplement un logiciel qui assure quatre libertés fondamentales que sont la liberté d’utiliser, la liberté d’étudier (donc regarder les sources), la liberté de modifier et la liberté de redistribuer. Et sur ce point les détracteurs viennent nous dire que “oui, c’est bien beau tout ça, mais combien de personnes utilisant ce type de logiciel va lire ces sources - voir les modifier, les corriger et contribuer ?” Il est évident que beaucoup d’utilisateurs ne le font jamais. Nous connaissons tous un utilisateur de Firefox qui n’a jamais regardé les sources de son butineur ! Mais le logiciel libre à su s’imposer grâce à ce modèle de transparence comme un principe.

Finalement tout ça c’est un peu comme la liste des ingrédients sur un paquet de chips. Certains vont la lire systématiquement afin de vérifier la présence d’OGM ou non, ou l’absence de certains produits dont il serait allergique. Avec le Logiciel Libre c’est pareil. Vous lisez les sources si vous voulez, si vous en avez besoin, l’envie ou le loisir. Mais là ou ça va plus loin qu’avec votre paquet de céréales du matin c’est que vous avez la recette et que vous pouvez proposez des améliorations, les faire - si vous vous en sentez capable et à condition de respecter le travail original de l’auteur - voir mieux, de diffuser votre propre paquet avec vos modifications de la recette - si l’auteur ne les à pas accepté par exemple.

Soyons réaliste, beaucoup ne participeront jamais à cet effort d’amélioration, mais ce ne sont pas ceux la qu’il faut montrer du doigt, il faut avant tout remercier ceux qui participent et nous permettent d’avoir des logiciels de qualité qui ont atteint le niveau d’excellence qui leur vaut d’être courtisé par des entreprises qui ont pignon sur rue pour les mettre dans leur catalogue. Et il faut remercier ces entreprises d’embaucher les développeurs pour leur offrir le salaire qui leur permettra de manger et donc de pouvoir continuer à améliorer leur travail !

Ne tirons pas sur l’ambulance !

• • •

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

RSS des commentairesTrackBack URI

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Powered by: WordPress • Template adapted from the Simple Green' Wench theme - RSS